Patrimoine

Tour du castell


  • torre-castell

Bien d'intérêt culturel national et local

HISTOIRE

Son histoire est liée à celle du château de Palafolls, dont dépendait cette fortification sur le front de mer. C’est une tour de guet datant du XIVe siècle (1285, selon le Libre de feyts d’armes de Catalunya, initialement attribué à Bernat Boada, 1370-1444) et fut probablement entouré d’autres bâtiments construits pour défendre la nouvelle ville de Vilanova de Palafolls. Comme elle était proche de la route, elle aurait pu être affectée par la Guerre des Remences, une rébellion de paysans au XVe siècle.
L’endroit et probablement la tour qui reste ont servi au XVI siècle comme une tour de guet contre les pirates et au XVIIe siècle ils abritaient une batterie côtière. En 1668, on a mentionné un canon (peut-être le seul), qui était dans la tour. Du canon, le Père Oller, prêtre de Malgrat, a déclaré que “pour la défense de la ville, il y avait autrefois une grande pièce, qui se trouve dans le château d’Hostalrich, et tire des balles qui pèsent 14 livres […] Je le dis pour la mémoire au cas où elle peut être récupérée”.
Lors d’une attaque française le 22 juillet 1696, on sait que le château a subi de graves dégâts, grâce aux mémoires de Francisco Gelat. Dans une lettre de 1836, le commandant en chef de Malgrat de Mar écrit sur une attaque contre la forteresse par les carlistes dans la nuit du 16 novembre, puis une autre le 6 décembre.
L’endroit a continué d’avoir une valeur stratégique pour les siècles suivants et au cours de la guerre civile espagnole (1936-1939), on y établit un nid de mitrailleuses et une batterie côtière. À la tour à demi détruite, les républicains ont ajouté un sommet en carrelage doté de larges échappatoires et ont également ouvert un trou pour placer les mitraillettes sur le côté face à la mer. Ils ont également construit des abris devant les trois parois semi-circulaires où se tenait l’artillerie. Au présent, on ne peut voir que l’entrée à moitié enterrée d’un de ces refuges ; Le reste sont tous enterrées comme le parement moyen.
Actuellement, la tour du Castell est le seul bien culturel d’intérêt national répertorié à Malgrat de Mar. En 2002, la tour a été rénovée pour la dernière fois et des travaux de consolidation, d’amélioration et d’accessibilité ont été entrepris dans le cadre de la transformation du parc du Castell.

ARCHITECTURE

Ce sont les vestiges d’une petite tour (d’un diamètre d’environ 5-6 mètres, avec des murs de 70 cm d’épaisseur) située dans une zone plate de dimensions remarquables, d’où vous pourrez profiter d’une bonne vue sur les châteaux de Palafolls et Blanes. Cette tour est le seul reste d’un château fortifié du XIVe siècle, construite en pierre de taille non travaillée, tout mélangé avec des morceaux de brique ou du mortier de chaux. À en juger par sa taille, on imagine qu’elle était comprise dans une construction plus large.