Culture

Sardanes


  • sardana malgrat de mar

La danse traditionnelle

La sardane est une danse folklorique catalane considérée comme la danse nationale de la Catalogne. Le terme désigne également la musique qui accompagne la danse. C’est une danse collective, où les danseurs (des femmes et des hommes) en cercle se tiennent par la main et dansent en se mouvant aux pas courts ou longs à droite et à gauche  à la musique de la cobla. La cobla est un ensemble instrumental de plein air autochtone de la Catalogne, composé de 11 musiciens jouant avec 12 instruments (desquels certains sont spécifiquement catalans : tenora, tible, flabiol et tamborí).

Les origines de la sardane sont inconnues, mais il y a des indications, telles que sa forme et la façon de danser, qui les situent vers l’époque préromaine. Le terme sardane ne s’utilise pas qu’à partir du siècle XVIe, mais c’est uniquement au siècle XIXe qu’on a les premiers documents sur comment on la danse. La sardane a coexisté et rivalisé avec une autre danse similaire : le contrapàs. Au cours de la première moitié du siècle XIXe, le contrapàs a perdu popularité et par contre, la sardane a gagné plus d’adeptes. Au début, la sardane avait une forme musicale plus courte qu’aujourd’hui, mais vers le deuxième tiers du siècle XIXe, elle a subi un changement progressif et a augmenté son nombre de mesures  jusqu’à atteindre la forme actuelle.

Au début du siècle XXe, le monde de la sardane était en plein essor, et après le coup de la guerre civile, le mouvement sardaniste s’est récupéré et étendue. Des nouvelles associations et groupes de danseurs sont créés, il y eut des concerts, et des aplecs. Un aplec est un rencontre des gens et des groupes sardanistes tenu en plein air pour danser des sardanes.

Le mouvement sardaniste à Malgrat de Mar a son début le 13 octobre 1928, avec la mise en place d’une section sardaniste au sein de la société culturelle et de loisirs La Barretina, fondée en 1908. Le 30 juillet 1933, on a organisé le premier rassemblement sardaniste qui, après plusieurs arrêts en temps de guerre et d’après-guerre, a encore lieu chaque année le premier week-end d’octobre.

La municipalité de Malgrat de Mar dispose d’un grand nombre de sardanes dédiées à la ville et ses habitants. L’année 2001, on l’a proclamée Ciutat Pubilla de la Sardana (‘ville de la sardane’), en reconnaissant ses mérites et bon travail pour la diffusion de la sardane.