Patrimoine

La Pilona


  • pilona-barca-1100
  • pilona-i-vagonetes-1100
  • la-pilona-1100

Un symbole de Malgrat de Mar

La Pilona est tout un symbole pour Malgrat de Mar et c’est le vestige le plus important de l’époque minière de la ville. En 1909, une compagnie française a créé la Société des mines de fer de Malgrat, qui a investi des sommes considérables pour résoudre les problèmes d’infrastructure qui avaient conduit à l’échec des précédentes tentatives d’exploitation. Elle a construit un système de transport aérien, de la montagne à la mer, au moyen de câbles soutenus par des pylônes métalliques, sur lesquels des wagonnets chargés de fer se déplaçaient sur 1,5 km. Dans la mer, il y avait une station de chargement, La Pilona. Depuis cette station, qui se trouvait à 450 m de la plage, le minerai arrivait directement dans les cales des navires.
Le premier des 21 chargements totaux effectués se déroula le 12 novembre 1911. La première année, le système a transporté 34 000 tonnes de fer (chaque chargement pesait entre 3 000 et 4 000 tonnes) qui ont été envoyées principalement en Angleterre. Il y avait environ 270 hommes travaillant dans la mine, beaucoup d’eux venus de la région de Murcie, en particulier d’une ville appelée Ramonete, uniquement pour travailler dans les mines de Malgrat. Quand un navire était arrivé pour charger le matériel, environ quatre ou cinq hommes travaillaient sur la station de chargement en terre et environ huit travaillaient sur La Pilona, la plate-forme sur la mer. Les mines s’arrêtèrent définitivement avec le début de la Première Guerre mondiale en 1914.
La Pilona était construite sur une base solide en brique. Sa structure supportait une plate-forme rallongée où se trouvaient les poulies permettant aux câbles de faire demi-tour. Sur cette structure, huit travailleurs étaient responsables de vider les wagonnets. Des navires amarraient aux poteaux d’amarrage de La Pilona ou aux corps-morts rangés à ce but (Le club de randonnée de Malgrat de Mar a récupéré un des corps-morts dans la mer en 1980, qui est actuellement exposé à la Plaça de l’Àncora).