fbpx

Actualités

La Pilona, symbole de Malgrat de Mar


L’église de Sant Nicolau, la Torre del Castell, la Torre de Ca l’Arnau, la Torre de la Vidua de Can Sala… Malgrat de Mar possède de nombreux bâtiments et monuments emblématiques, mais s’il y en a un qui sort du lot, c’est sans aucun doute « La Pilona » !

Tous ceux qui visitent notre ville, et surtout nos plages, contemplent cette construction emblématique située dans la mer, à un demi-kilomètre de la côte, en face de la plage Astillero.

De nombreux touristes et visiteurs de notre ville posent la question suivante : Quel est cet étrange rocher ?

C’est pourquoi nous souhaitons aujourd’hui vous expliquer l’histoire de cette figure emblématique de notre patrimoine culturel.

Pour commencer, nous dirons que ce n’est ni un rocher ni une île. C’est une plate-forme artificielle.

Son origine remonte à 1909, année où une puissante compagnie minière française créa la « Société des mines de Ferro de Malgrat ». Cette société a investi une grande partie de son capital dans l’amélioration d’infrastructures d’exploitation auparavant défaillantes. Ils construisirent donc un système de transport aérien (un téléphérique), composé de câbles soutenus par des tours mécaniques, qui allait des « Mines de Can Palomeres » à la plate-forme située au-dessus de « la Pilona ». Ce système avait une longueur totale de 1,5 km et c’est ainsi que le minerai provenant des mines était transporté jusqu’aux navires.

L’équipe chargée de faire fonctionner toutes les machines était composée de 270 hommes, la plupart originaires de Murcie, d’où ils avaient émigré pour devenir mineurs à Malgrat de Mar. Cette opération débuta le 12 novembre 1911 et transporta un total de 21 cargaisons. L’Angleterre fut la principale destination pendant les premières années où « la Pilona » fut opérationnelle et reçut un total de 34 000 tonnes de charbon. Pour mener à bien ces tâches, il fallait 4 ou 5 hommes pour préparer le matériel depuis la station de chargement, plus environ 8 autres, qui se trouvaient sur la plate-forme de « la Pilona » et étaient chargés de vider les wagons.

L’exploitation minière fut abandonnée en 1914, alors que la Première Guerre mondiale éclatait. Le navire transportant la dernière cargaison, le numéro 21, fut coulé au large d’Amsterdam.

Désormais, si vous venez à Malgrat de Mar et que vous entendez certains de nos visiteurs se demander ce qu’est cette étrange rocher, vous pourrez leur expliquer qu’il s’agit du plus important vestige minier de notre ville.